Mathilde Pette, Maîtresse de conférences en sociologie (Université de Perpignan)

Mathilde Pette est maîtresse de conférences en sociologie à l’Université de Perpignan Via Domitia et chercheuse à ART Dev.
Ses recherches s’ancrent en sociologie du militantisme, de l’engagement et du monde associatif et militant. Elles portent notamment sur les associations et les militants investis dans la cause des étrangers et des migrants. 
A ce sujet, elle a publié « Associations : les nouveaux guichets de l’immigration ? Du travail militant en préfecture », Sociologie 4/2014 (Vol. 5), p. 405-421; « Pôles d’organisation et engagement dans l’espace de la cause des étrangers : l’apport de l’analyse des réseaux sociaux, Sociétés contemporaines, 2016/1, n°101, 2016 (avec Fabien Eloire) ; « Heurs et malheurs de la cause des migrants à Calais (1994-2016) » in Lendaro A., Rodier C., Lou Vertongen Y., La crise de laccueil. Frontières, droits, résistances, Paris : La Découverte, 2019.
Avec Michel Agier, Yasmine Bouagga, Maël Galisson, Cyrille Hannape et Philippe Wannesson, elle a contribué à l’ouvrage collectif La Jungle de Calais. Les migrants, la frontière et le camp, , Paris : PUF, 2018.
Elle a aussi travaillé sur le devenir biographique des militants des années 68 en France dans le cadre de l’enquête ANR SOMBRERO et a contribué à l’ouvrage  Changer le monde, changer sa vie. Enquête sur les militantes et les militants des années 1968 en France, coordonné par Olivier Fillieule, Sophie Béroud, Camille Masclet, Isabelle Sommier, Paris : Actes Sud.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search